05 avril 2007

Histoire de sport ou le football a-t-il été spécialement créé pour les débiles légers ?

Parlons aujourd’hui d’un sport que j’aime énormément mais qui est de plus en plus dénaturé par la bêtise humaine.

C’est la partie hebdomadaire de ballon rond disputée avec mes collègues de boulot qui me fait écrire ces quelques lignes. En effet, tous les mercredis dans un souci de décompression et de « j’veux garder la forme et la ligne, malgré les monstrueuses pizzas ingurgitées et Malboro Knights, grillées dans la semaine », nous nous réunissons histoire de faire un ‘tit match de foot.

Normalement, cela devrait donc nous détendre et être bon esprit. Que nenni môsieur. En voyant l’attitude et les réactions de 5 à 6 des joueurs présents; ce qui fait quand même presque un bon 40% sachant qu’on joue environ à 7 contre 7 (sur petit terrain… Euh, sportifs mais pas fous non plus !). Ca commence par des petites remarques mesquines, ça se cherche un peu verbalement, les tacles sont légèrement plus appuyés arrivent et comme d’hab’ on en arrive à un point où ils sont pas loin de se foutre sur la gueule les bougres !

En tant que gardien de but, j’assiste souvent aux scènes de plus loin mais et j’me dis que ca fait peur à voir. Même les collégiens de 12 ans arrivent mieux à s’auto-arbitrer entre eux, alors que là, je vous parle quand même de managers, de commerciaux & co, qui ont plus une trentaine (là j’suis sympa avec certains) d’années qu’autre chose. Donc, c’est bien confirmé, Zizou, n’est pas le seul à mettre des nervous headkick, même quand l’enjeu est moindre: ça part d’ailleurs même plus vite plus y’a rien à gagner.

Donc entre les supporters à la limite de la dégénérescence neuronale avancée, violents, racistes, xénophobes, casseurs, hooligans et les amateurs croyant qu’ils jouent leur vie, leur honneur, et leur fierté sur un terrain, les footeux sont quand même des gros nazes sur les bords, voire bien au milieu pour certains; même si à la base c’est un sport sacrément chouette. C’est bien dommage.

Pauvre de toi Michel, à la présidence de l’UEFA, tu vas avoir du boulot pour rendre au football son esprit sportif.

PS: J'en profite pour rajouter la couverture de ce livre, parce que il y qu'un sport comme ça qui permet de sortir un tel ouvrage quand même. Morts débiles et fiers de l'être !?

1 commentaire:

Rominou a dit…

Bien dit ca Monsieur ! :p